Thibaut Pinot termine sur une très bonne note

Le Tour de Romandie 2022 s’est refermé ce dimanche après-midi à l’issue d’un contre-la-montre en bosse entre Aigle et Villars. Sur les quinze kilomètres du tracé, dont dix d’ascension, Thibaut Pinot a signé une très belle performance pour venir clôturer sa semaine de course. Le grimpeur franc-comtois a ainsi pris la sixième place de l’épreuve chronométrée, remontant par la même occasion à la treizième place du classement général remporté par Aleksandr Vlasov. Dans ce dernier jour de course, Sébastien Reichenbach a lui glissé au quinzième rang du classement.

« Ça donne beaucoup d’envie », Thibaut Pinot

C’était une deuxième arrivée au sommet consécutive qui était au programme du Tour de Romandie, ce dimanche, en guise de clôture de l’épreuve. Cette fois-ci, en revanche, c’est en solitaire que les coureurs devaient la rejoindre, après quinze kilomètres de course, dont dix de montée à 8% de pente moyenne, vers la commune de Villars. Ce chrono en bosse devait ainsi établir la hiérarchie finale au classement général, mais il était aussi un bon test à affronter pour Thibaut Pinot. Après Anthony Roux, Matteo Badilatti, et Quentin Pacher, mais avant les deux hommes les mieux placés au général, Rudy Molard et Sébastien Reichenbach, c’est donc le coureur de Melisey qui s’est élancé à 14h22. Un peu moins de vingt minutes plus tard, il s’est emparé du meilleur temps au point l’intermédiaire, situé dans la partie initiale de l’ascension. Au sommet, c’est finalement avec dix-sept secondes d’avance qu’il s’est provisoirement installé aux commandes du contre-la-montre. Son « règne » n’aura toutefois duré que très peu de temps puisque Steven Kruijswijk est venu le détrôner pour une poignée de secondes dans la foulée. Au bout du compte, néanmoins, seuls cinq coureurs du plateau auront réussi à arrêter le chronomètre plus rapidement que le récent vainqueur d’étape au Tour des Alpes, qui a alors devancé bon nombre de favoris. L’étape est finalement revenue à Aleksandr Vlasov, 1’07’’ plus rapide que Thibaut Pinot ce dimanche.

« Les sensations étaient plutôt bonnes, je l’ai fait à fond et je n’ai pas regret, commentait dans un premier temps le Haut-Saônois. Il était aussi important de me rassurer sur le contre-la-montre. Qui plus est, les chronos en côte sont assez rares, donc c’était une bonne opportunité de me mesurer aux autres. Je suis satisfait de ma journée, ça fait longtemps que je n’avais pas performé sur un chrono comme ça. Je suis monté en puissance au fur et à mesure de la course. J’ai trouvé le début de semaine assez long, je pensais vraiment à ce week-end. Hier, j’étais assez serein sur l’étape de montagne, mais j’aurais aimé que ce soit plus dur pour voir ce que j’aurais été capable de faire. Aujourd’hui, le chrono confirme que je suis en forme. C’est super de finir cette première partie de saison comme ça. C’est positif pour la suite, et ça donne beaucoup d’envie pour préparer le reste de la saison ». Grâce à sa très bonne performance du jour, Thibaut Pinot est remonté au treizième rang du général, devançant finalement son coéquipier Sébastien Reichenbach (15e), un peu plus en retrait ce dimanche. « C’était un effort très violent, je me sentais bien et j’ai fait ce que j’ai pu, confiait le local. Je ne suis pas déçu, j’ai tenu mes zones cibles tout le long. Je pense que je suis à ma place, il y a des spécialistes pour ce genre d’efforts. Au global, je pense avoir fait un bon Tour de Romandie, j’ai pu me faire plaisir ».

« Thibaut se rapproche petit à petit de son meilleur niveau », Philippe Mauduit

Leader du classement par équipes samedi soir, l’Équipe cycliste Groupama-FDJ a finalement glissé en troisième position au terme du week-end. Elle ne repart malheureusement pas non plus du territoire helvète avec un top-10 au général ou une victoire d’étape. « On espérait un peu mieux pour Seb et Rudy aujourd’hui, mais on sait aussi que l’un et l’autre ont beaucoup couru récemment, déclarait Philippe Mauduit. C’était la dernière course de leur première partie de saison, il est maintenant l’heure de recharger les batteries. Pour Thibaut, c’est plutôt encourageant. On s’aperçoit surtout qu’il est régulier dans son niveau de performance. Il se rapproche petit à petit de son meilleur niveau. C’est un bon enseignement. On voit qu’il y a une continuité dans sa progression. Certains pouvaient dire que le Tour des Alpes n’était pas WorldTour, or le Tour de Romandie l’est. Pouvoir terminer à trois secondes de la quatrième place d’un chrono comme celui-là est signe d’un très beau niveau de performance. Tout ne se traduit pas encore par de grands résultats, mais il y a dans ce qu’il produit des indicateurs qui ne trompent pas. Au global, cela reste une semaine mitigée, avec du bon et du moins bon. Les garçons s’attendaient, il est vrai, à une course plus difficile. Nous aussi, pour être honnêtes. Ils s’en seraient mieux sortis si ça avait été le cas, mais il ne faut pas se cacher derrière ça. On doit mieux faire ! »

— Rodolphe Boulinguez to www.equipecycliste-groupama-fdj.fr