Entradas

La progression vient avec le travail

Notre néopro Louis Blouwe s’est illustré au cours des récents 4 Jours de Dunkerque où il a, notamment, été un des animateurs de l’échappée de l’étape-reine, au Mont Cassel. Notre jeune coureur avait commencé sa première saison professionnelle au GP la Marseillaise, il avait enchaîné avec l’Etoile de Bessèges et le Tour d’Oman avant de rentrer dans le programme des classiques belges avec le Omloop Het Nieuwsblad, le GP Monseré. Il avait malheureusement chuté à la Nokere Koerse où il s’était occasionné une fracture de la clavicule. De retour dans le peloton à Eschborn-Franfurt, le 1er mai, il a ensuite signé une belle prestation lors de ses premiers 4 Jours de Dunkerque, montrant ainsi ses progrès depuis son passage de notre équipe de Développement dans notre noyau pro.

Louis Blouwe. « J’ai été un vrai acteur de l’échappée de l’étape du Mont Cassel. Nous sommes partis à sept coureurs après 25 kilomètres de course. Nous avons rapidement pris six minutes d’avance. Dès l’entrée dans le circuit local, à Cassel, la pluie a fait son apparition et les pavés du Mont Cassel sont devenus délicats à négocier, ce qui était un avantage pour notre échappée par rapport au peloton, qui devait fortement ralentir dans les virages et dans la descente pavée du Mont. Mais il nous a manqué un ou deux coureurs plus costauds dans la finale pour aller au bout de l’étape avec notre échappée. Nous avons été repris à huit kilomètres de l’arrivée, dans le dernier tour. Ce fut en tout cas une très bonne journée pour moi, j’ai eu de très bonnes sensations. Ces six jours de course à Dunkerque m’ont fait beaucoup de bien, j’ai le sentiment de m’y être encore amélioré. Je pense aussi que l’équipe a signé un bon bilan, avec une 2e place pour Stan Aniolkowski, des top 10, des échappées… »

200 km. « Mes débuts chez les pros n’ont pas été des meilleurs, à mon goût. Mais je me suis toujours mis au service de l’équipe. Je me suis cassé la clavicule à Nokere; ça fait partie du métier. Après le repos nécessaire, j’ai repris l’entraînement pour arriver dans les meilleures conditions à Dunkerque, ce qui, je crois, fut le cas. Mes premiers mois chez les pros m’ont fait gagner de la force; avec plusieurs courses de plus de 200 kilomètres, je peux désormais être actif dans les finales, comme je l’ai montré dans l’échappée du Mont Cassel. C’est le résultat du gros travail à l’entraînement et de l’enchaînement des courses de haut niveau. Je pense aussi que je suis assez à l’aise dans les courses par étapes. »

Bretagne. « Je vais découvrir des courses bretonnes de la Coupe de France, notamment le Grand Prix du Morhiban, le Tro Bro Léon, le Tour du Finistère et les Boucles de l’Aulne. J’enchaînerai avec les Boucles de la Mayenne à la fin mai. Nous devons encore discuter de la suite de mon programme. »

Résultats des 4 Jours de Dunkerque

— eric to www.wbca.be