Entradas

L’Euro avant le Skoda Tour

Luc Wirtgen disputera dimanche le championnat d’Europe sur route à Trente (Ita) sous le maillot du GD de Luxembourg, aux côtés de Michel Ries, Kevin Geniets et Jan Petelin. Notre coureur est sorti satisfait des trois courses françaises disputées récemment dans le Jura. Il aborde l’Euro avec une grande motivation avant de basculer sur sa course fétiche, le Skoda Tour du Luxembourg.

Luc Wirtgen. « J’ai bien réussi les trois courses dans le Jura et dans le Doubs. Nous avions des objectifs précis et nous les avons réalisés: nous étions dans les échappées, nous avons signé 3 top 10, avec la 10e place de Tom Paquot à la Classic Grand Besançon Doubs et sa 3e au Tour du Doubs, ainsi que ma 9e place dans le Tour du Jura, la plus dure des trois courses françaises. Je pense que mon comportement dans ces courses, tant dans le rôle d’équipier que comme coureur protégé, prouve que je suis en francs progrès. J’ai fait presque jeu égal avec les Cosnefroy, Quintana, Gaudu au Jura… Je m’attaque ce dimanche au championnat d’Europe où Bingoal Pauwels Sauces WB sera aussi représenté samedi par Louis Blouwe, dans l’équipe belge U23. La course des élites sera disputée sur 179,2 kilomètres. Le parcours est dessiné pour les grimpeurs. Le début de course présente déjà un col, c’est dire… Je pense que le terrain me conviendra assez bien et j’ai beaucoup d’ambition pour cette course. En tout cas, il est très important pour moi d’être sélectionné dans un championnat international. Nous ne sommes pas encore fixés pour le championnat du monde où le Luxembourg ne sera représenté que par un seul coureur. J’ai montré que j’étais prêt, mais je sais que ce sera un peu compliqué pour une sélection car il y a de la qualité dans les rangs des coureurs luxembourgeois. »

« Après l’Euro, je disputerai le Tour du Luxembourg qui est souligné en rouge dans mon calendrier. Je roulerai aux côtés de mon frère Tom, ce qui est très sympa. Je peux dire que la version 2021 du Tour du Luxembourg sera une des plus difficiles, il y aura beaucoup de dénivelé, tous les jours, et le niveau du peloton sera très élevé. Je peux dire que les costauds seront à l’avant dans toutes les étapes et je ne suis même pas certain qu’on verra un sprint tous les jours. Mais le parcours accidenté me convient parfaitement et je serai donc ainsi doublement motivé pour l’illustrer. »

Sélection pour le Skoda Tour

— eric to www.wbca.be