Entradas

A l’assaut de la moyenne montagne

Nos coureurs participent du 3 au 5 septembre à trois courses dans la région française du Franche-Comté, la Classic Grand Besançon Doubs (3/09), le Tour du Jura (4/09) et le Tour du Doubs (5/09). Les trois épreuves sont disputées sur des profils caractéristiques de la moyenne montagne qui offrent de belles possibilités à notre équipe. Kenny Molly s’est mis en confiance dans les bosses du Tour du Portugal où s’est classé 16e du classement général avant de terminer 10e meilleur jeune du Tour Poitou-Charentes. Notre coureur aborde les courses dans le Doubs et dans le Jura avec la volonté de continuer dans sa spirale positive du mois d’août.

Kenny Molly. « Mon but en Franche-Comté est de continuer sur la lancée du Portugal et du Poitou au sein d’une très bonne sélection qui a la volonté de s’illustrer dans le Jura et dans le Doubs. Le Tour du Portugal qui est très dur, m’a donné une grosse dose de confiance en moi car j’ai montré -et ce fut encore le cas au Tour du Poitou- que je pouvais être présent dans les finales, même sur des terrains difficiles. C’est le grand enseignement que j’en ai retiré. Je pense donc que j’ai des cartes à jouer ces trois prochains jours, sur des parcours assez difficiles qui vont me convenir. »

 

 

Reprise pour Tom Paquot. Accidenté au Tour du Limousin et blessé au genou, notre néo-pro Tom Paquot reprend du service dans le Jura et dans le Doubs. « J’ai été forcé d’observer une semaine de repos après ma chute sur le genou au Tour du Limousin. J’ai repris l’entraînement normal depuis une semaine et la douleur a disparu. Il me manque certainement un peu de rythme mais ma condition est toujours là. Malgré ma chute, j’ai pris de la confiance dans la Limousin. Si tout va bien en Franche-Comté, je pourrais tenter ma chance. »

 

 

 

Sébastien Demarbaix, directeur sportif. « Nous avons un effectif de 8 coureurs qui je ferai tourner sur les trois des courses françaises, en fonction des spécificités de chacun. Les résultats de la 1re journée me procureront de bonnes indications. La première journée, vendredi, est la Classic Grand Besançon Doubs: le début du course présente un col de 4 kilomètres que les coureurs vont retrouver dans la finale. Je vois un sprint d’un petit groupe à Besançon, avec un Rémy Mertz qui sera dans son élément. La 2e journée, dans le Jura, est la plus dure, avec, notamment, une finale pimentée par deux côtes de plus de 17 %. Je vois dans cette fin de courses des coureurs comme Luc Wirtgen et Laurens Huys, qui veut faire un bon résultat en France. La dernière journée, le Tour du Doubs, arrive souvent en petit comité dans la dernière bosse qui est suivie par une descente technique, juste avant l’arrivée. Notre but est de voir au moins un de nos coureurs très près des meilleurs dans ces trois journées intéressantes pour notre équipe. »

 

Sélection pour le la Classic Grand Besançon Doubs

— eric to www.wbca.be