Entradas

Mes sélections avec les pros sont une superbe opportunité

Louis Blouwe a réalisé une très belle performance au Tour de la Mirabelle (Fra) dont il terminé 9e du classement général, avec deux places dans le top 10 (5e et 8e) dans les 1re et 2e étapes en ligne. Le coureur d’Izegem, en dernière année chez U23, a décidé de tout donner pour le cyclisme, après ses études en mécanique. Son arrivée chez Bingoal Pauwels Sauces WB est, pour lui, le meilleur processus dans sa démarche de s’élever au niveau professionnel en 2022. Le contact des coureurs pros lui est très profitable.

Louis Blouwe. « Je suis très content de mon Tour de la Mirabelle où je me suis classé 9e au classement final. J’étais bien dès le prologue à Tomblaine (15e), je me suis classé 5e de la 1re étape en ligne dans un sprint avec une trentaine de coureurs. La 2e étape, « reine », m’a laissé quelque regret car 7 coureurs du premier groupe, où je me trouvais, sont sortis au sommet dans la dernière côte; nous avons hésité un peu et les 7 ont pris le large. J’ai quand même pu régler le sprint des poursuivants. J’ai perdu une place au général (9e) que je n’ai pas pu récupérer dans la dernière étape où je me suis classé 21e du sprint. Globalement, je suis satisfait de ma course, surtout de ma 2e étape où je pensais, à tort, ne pas être capable de passer les bosses aussi bien. Je ne sais toutefois pas encore quel type de coureur je suis. Je sprinte bien après une course dure, je monte bien les bosses. Je me qualifierais pour le moment de passe-partout, qui apprécie les courses dures. Les cols, par contre, ne sont pas vraiment ma tasse de thé. »

Apprentissage. « J’apprécie grandement mes sélections dans notre noyau pro, comme ce fut le cas au Tour de Hongrie, au Tour du Finistère. J’ai beaucoup appris aux côtés de Timothy Dupont, de Sean De Bie, notamment au niveau de la tactique, du placement. C’est une grande chance et une très belle opportunité que l’équipe me donne. Je suis en dernière année chez les espoirs et je me consacre à fond au vélo dans l’optique de passer chez les pros en 2022. Je veux donc profiter de toutes les occasions pour prendre de l’expérience en 2021. »

Hageland. « Je disputerai samedi Dwars door Het Hageland avec l’équipe pro. Nous effectuerons une reconnaissance mercredi. Mon objectif sera de servir l’équipe et mes leaders, Rémy Mertz, Sean de Bie, Ludovic Robeet, entre autres. Nous serons au départ avec ambition car nous sommes tous très en forme. »

Sélection pour Dwars door Het Hageland

— eric to www.wbca.be

Mes sélections avec les pros sont une grande chance

Louis Blouwe a réalisé une très belle performance au Tour de la Mirabelle (Fra) dont il terminé 9e du classement général, après deux places dans le top 10 (5e et 8e) dans les 1re et 2e étapes en ligne. Le coureur d’Izegem, en dernière année chez espoirs après ses classes chez EFC-L&R-Vulsteke U23, a décidé de tout donné pour le cyclisme après ses études en mécanique. Son arrivée chez Bingoal Pauwels Sauces WB est, pour Louis, le meilleur processus pour tenter de s’élever au niveau professionnel en 2022. Le contact des coureurs pros lui est très profitable.

Louis Blouwe. « Je suis très content de mon Tour de la Mirabelle où je me suis classé 9e au classement final. J’étais bien dès le prologue à Tomblaine (15e), je me suis classé 5e de la 1re étape en ligne dans un sprint avec une trentaine de coureurs. La 2e étape, « reine », m’a laissé quelque regret car un groupe de 7 coureurs du premier groupe, où je me trouvais, est sorti au sommet dans la dernière côte; nous avons hésité un peu et les 7 ont pris le large. J’ai quand même pu régler le sprint des poursuivants. J’ai perdu une place au général (9e) que je n’ai pas pu récupérer dans la dernière étape où je me suis classé 21e du sprint. Globalement, je suis satisfait de ma course, surtout de ma 2e étape où je pensais, à tort, ne pas être capable de passer les bosses aussi bien. Je ne sais toutefois pas encore précisément quel genre de coureur je suis. Je sprinte bien après une course dure, je monte bien les bosses. Je me qualifierais pour le moment de passe-partout, qui apprécie les courses dures. Les cols, par contre, ne sont pas vraiment ma tasse de thé. »

Apprentissage. « J’apprécie grandement mes sélections dans notre noyau pro, comme ce fut le cas au Tour de Hongrie, au Tour du Finistère. J’ai beaucoup appris de Timothy Dupont, de Sean De Bie, notamment au niveau de la tactique, du placement. C’est une grande chance et une très belle opportunité que l’équipe me donne. Je suis en dernière année chez les espoirs et je me consacre à fond au vélo dans l’optique de passer chez les pros en 2022. Je veux donc profiter de toutes les occasions pour prendre de l’expérience en 2021. »

Hageland. « Je disputerai samedi Dwars door Het Hageland avec l’équipe pro. Nous effectuerons une reconnaissance mercredi. Mon objectif sera de servir l’équipe et mes leaders, Rémy Mertz, Sean de Bie, Ludovic Robeet, entre autres. Nous serons au départ avec ambition car nous sommes tous en forme. »

Sélection pour Dwars door Het Hageland

— eric to www.wbca.be

Boucles de la Mayenne cierra un intenso mes de mayo – BURGOS BH

Tomarán la salida por parte del equipo un bloque formado por Jetse Bol, Manuel Peñalver, Ángel Fuentes, Felipe Orts, Victor Langellotti y Diego Rubio. Ciclistas muy válidos para el terreno que encontrarán y que deberían poder pelear por conseguir buenos resultados para el Burgos BH.

José Cabedo explica que la escuadra llega “muy concienciada en que tienen la capacidad de hacer un buen papel. Nuestro hombre rápido es sin duda Manuel Peñalver, hábil y valiente en este terreno que además viene de hacer altura con un buen ritmo. Pero también con ciclistas sólidos en el llano como Diego Rubio, Ángel Fuentes y Felipe Orts. Además, Victor Langellotti viene de hacerlo muy bien en Mercan Tour y Jetse Bol siempre se muestra sólido en carreras de este tipo. Tengo confianza en todos ellos tanto para las victorias de etapas como para la general de la carrera”.

  • Web oficial
  • Cobertura a través de la cuenta de twitter @boucles53 y del hashtag #boucles53
  • — comunicacion to www.burgosproteam.com

    Le Finistère pour retrouver mes sensations

    Depuis sa lourde chute à l’Amstel Gold Race, Arjen Livyns n’est plus revenu dans le peloton, à son grand regret. Il s’est reconstruit physiquement et moralement, oubliant son ambition de réaliser le doublé des classiques flandriennes et ardennaises. De son accident, il ne se souvient de rien. Il avait dérapé sur un bidon et chuté, notamment sur la tête, ce qui a avait provoqué une commotion cérébrale. Notre coureur a, depuis lors, retrouvé tous ses moyens et il nourrit une grande envie de revenir dans la course. Progressivement. Avec le Tour de Belgique dans le point de mire de ses objectifs.

    Arjen Livyns. « Je ne me souviens pas de ma chute. J’ai un trou de 10 minutes dans mon histoire. Je trouve dommage de ne pas avoir pu, à cause de cette chute, enchaîner les classiques flandriennes avec les ardennaises car je nourrissais ce projet depuis le début de la saison. Ce n’est que partie remise et j’ai encore envie de faire ce doublé en 2022. Il faudra donc me préparer pour conserver ma forme du début de saison jusqu’en avril. J’ai dû faire une impasse de deux semaines sur le vélo, car j’ai souffert de conséquences de ma chute au niveau d’un genou. Je suis aujourd’hui guéri de tout cela. J’ai repris mes entraînements progressivement avec une intensité accrue ces dix derniers jours. Mon objectif dans le Finistère est de retrouver le rythme de compétition, des sensations au sein du peloton. Et je veux me mettre au service de l’équipe, c’est ma façon de remercier mes co-équipiers pour tout le travail accompli pour moi au cours du printemps.  Je disputerai ensuite, entre autres, les Boucles de la Mayenne, Dwars door het Hageland. Mon but est de retrouver ma condition pour le Tour de Belgique. »

    Olivier Kaisen (D.S.) « Nous alignons, dans le Finistère, une équipe autour de Sean De Bie, qui a montré un très bon niveau de forme récemment, notamment au Tour de Hongrie. Il peut signer un bon résultat en Bretagne. Nous sommes par ailleurs heureux de retrouver Arjen Livyns, de retour en course après sa lourde chute de l’Amstel Gold Race. Trois jeunes de notre groupe de développement sont également dans la sélection, Johan Meens, Louis Blouwe et Gil Gelders: une belle occasion pour eux d’apprendre! Le parcours de la course est diversifié et permet une course ouverte. L’arrivée est en légère côte, ce qui avait souri à notre équipe en 2016. »

    Sélection pour le Tour du Finistère

    — eric to www.wbca.be