Entradas

5ª Tour Luxemburgo: Segunda general para Almeida

Redacción / Ciclo 21

 

LIBRO DE RUTA

Edición 2020: Diego Ulissi

TODAS LAS ETAPAS

 

1ª: Almeida ( líder Almeida) / 2ª Hirschi (Hirschi) / 3ª Modolo / 4ª Cattaneo (Almeida) 

CLASIFICACIÓN 5ª ETAPA

GENERAL TRAS 5ª ETAPA

 

@firstcycling

Dorsales tras la publicidad y el directo

 

DORSALES OFICIALES

UAE
1 Juan Ayuso
2 Valerio Conti
3 David de La Cruz
4 Davide Formolo
5 Marc Hirschi
6 Cristian Muñoz

AG2R
11 Bob Jungels
12 Benoît Cosnefroy
13 Ben Gastauer
14 Clément Champoussin
15 Ben O’Connor
16 Andrea Vendrame

Cofidis
21 Jesús Herrada
22 Fernando Barceló
23 Natnael Berhane
24 Jacques Lebreton
25 José Herrada
26 Anthony Perez

Deceuninck
31 João Almeida
32 Mattia Cattaneo
33 Dries Devenyns
34 Fausto Masnada
35 Pieter Serry
36 Mauri Vansevenant

Groupama
41 Bruno Armirail
42 David Gaudu
43 Matthieu Ladagnous
44 Thibaut Pinot
45 Sébastien Reichenbach
46 Attila Valter

Lotto
51 Caleb Ewan
52 Jasper De Buyst
53 Frederik Frison
54 Kobe Goossens
55 Roger Kluge
56 Harrison Sweeny

BikeExchange
61 Jhoan Esteban Chaves Rubio
62 Jack Bauer
63 Kevin Colleoni
64 Tanel Kangert
65 Callum Scotson
66 Brent Bookwalter

Trek
71 Julien Bernard
72 Alex Kirsch
73 Bauke Mollema
74 Vincenzo Nibali
75 Antonio Tiberi
76 Mattias Skjelmose Jensen

Alpecin
81 Samuel Gaze
82 Lubomir Petrus
83 Sacha Modolo
84 Petr Vakoc
85 Otto Vergaerde
86 Philipp Walsleben

B&B Hôtels p/b KTM
91 Cyril Barthe
92 Franck Bonnamour
93 Bryan Coquard
94 Jonathan Hivert
95 Sebastian Schönberger
96 Pierre Rolland

Bingoal-Pauwels Sauces-WB
101 Cériel Desal
102 Rémy Mertz
103 Kenny Molly
104 Dimitri Peyskens
105 Luc Wirtgen
106 Tom Wirtgen

Burgos
111 Jetse Bol
112 Gabriel Muller
113 Ángel Fuentes
114 Santiago Mesa
115 Juan Antonio López-Cozar
116 Manuel Peñalver

Caja Rural
121 Jon Aberasturi
122 Jhojan Orlando García
123 Orluis Aular
124 Jonathan Lastra
125 Oier Lazkano
126 Carmelo Urbano

Delko
131 Eduard Michael Grosu
132 Delio Fernández
133 August Jensen
134 Eduard Prades
135 Julien Trarieux
136 Evaldas Siskevicius

Sport Vlaanderen-Baloise

141 Cédric Beullens
142 Julian Mertens
143 Arne Marit
144 Fabio Van den Bossche
145 Aaron Van Poucke
146 Kenneth Van Rooy

Rally
151 Benjamin King
152 Nathan Brown
153 Pier André Côté
154 Arvid De Kleijn
155 Adam De Vos
156 Emerson Oronte

Arkéa-Samsic
161 Nairo Quintana
162 Dayer Quintana
163 Elie Gesbert
164 Romain Hardy
165 Kévin Ledanois
166 Laurent Pichon

TotalEnergies
171 Edvald Boasson Hagen
172 Pierre Latour
173 Dries Van Gestel
174 Geoffrey Soupe
175 Marlon Gaillard
176 Anthony Turgis

Uno-X
181 Anthon Charmig
182 Morten Hulgaard
183 Jacob Hindsgaul Madsen
184 Markus Hoelgaard
185 Torjus Sleen
186 Torstein Traeen

Vini Zabu’
191 Roberto Gonzalez Castillero
192 Kamil Gradek
193 Jakub Mareczko
194 Leonardo Tortomasi
195 Riccardo Stacchiotti
196 Etienne Van Empel

Leopard

201 Miguel Heidemann
202 Arthur Kluckers
203 Jan Maas
204 Jarno Mobach
205 Cédric Pries
206 Tim Torn Teutenberg

 

window.___gcfg = {lang: ‘en-US’};
(function(w, d, s) {
function go(){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0], load = function(url, id) {
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.src = url; js.id = id;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
};
load(‘//connect.facebook.net/en/all.js#xfbml=1’, ‘fbjssdk’);
load(‘https://apis.google.com/js/plusone.js’, ‘gplus1js’);
load(‘//platform.twitter.com/widgets.js’, ‘tweetjs’);
}
if (w.addEventListener) { w.addEventListener(«load», go, false); }
else if (w.attachEvent) { w.attachEvent(«onload»,go); }
}(window, document, ‘script’)); — Daniel Montes to www.ciclo21.com

Santesteban climbs to 4th to catapult herself up to 2nd on the general classification in Ardeche – Team BikeExchange

Spanish climber Ane Santesteban has once again shown her continuously building form, by climbing to a strong fourth place on today’s summit finish stage at Cycliste Féminin de l’Ardeche. The strong performance on the tough 119.6km stage sees the 30-year-old climb the overall classification into second position.

Santesteban had teammate Lucy Kennedy by her side towards the final, on the penultimate climb, before Ruth Winder attacked away from the group and was able to hold off the chasers to take a solo victory.

Santesteban dug deep up the final first category ascent and was able to finish in fourth place, on the same time as race leader Leah Thomas who finished second place and third place Mavi Garcia

The Team BikeExchange rider will start tomorrow’s fifth stage in second place overall just nine seconds down on Thomas and on the same time as Garcia, who currently sits in third place.

Ane Santesteban – 4th place
“The team was awesome again today. They keep me out of trouble and out of the wind all day and the last two climbs were hard. There were some moves from the main general classification riders, and we had to control them

Today we actually had the plan to try to go for the stage win with Lucy Kennedy. The girls perfectly executed the plan, and she was able to get away. In the end, she missed some good legs but I’m sure she will find again her moment here and finish her career in the best way. This is the same place where everything started for her as a professional cyclist.

I am really motivated and feeling confidence for the next three stages. It’s so nice to see how strong we are as a team. That really helps me. Fourth place in the end today and now up to second place overall, so it is exciting.”

2021 Cycliste Féminin de l’Ardeche – Stage 4 results:
1. Ruth Winder 3:28:23
2. Leah Thomas +2:18
3. Mavi Garcia +2:18
4. Ane Santesteban (Team BikeExchange) +2:18

General Classification after stage 4:
1. Leah Thomas 13:44:39
2. Ane Santesteban (Team BikeExchange) +0:09
3. Mavi Garcia +0:09

Photo courtesy of Getty Images 

— Team BikeExchange to www.greenedgecycling.com

Stefan Küng prend les commandes du classement général

Le Benelux Tour est entré dans son triptyque final ce vendredi, entre Riemst et Bilzen, et Stefan Küng en a d’ores et déjà profité ! Au terme d’un final animé dans la cinquième étape, le Suisse s’est accroché à un peloton émietté pour franchir la ligne en 17e position, quatre rangs derrière Jake Stewart (13e). Surtout, il s’est porté à la tête du classement général après que ses principaux concurrents ont connu diverses fortunes. Le coureur de l’Équipe cycliste Groupama-FDJ entamera ainsi le week-end décisif avec une marge de deux secondes sur son premier poursuivant. 

« Il était primordial d’être placés aujourd’hui », Jussi Veikkanen

Les premiers reliefs faisaient leur apparition sur le Benelux Tour ce vendredi, après trois étapes complètement plates et un contre-la-montre extrêmement roulant. Il s’agissait donc d’un premier test pour les prétendants du classement général à travers des côtes caractéristiques de la Belgique. La première de la quinzaine programmée sur cette cinquième étape était située après environ quarante kilomètres de course, et trois hommes l’ont entamée avec un petit avantage sur le peloton. « Ça a bagarré une bonne vingtaine de kilomètres avant que l’échappée ne se forme, précisait Jussi. Nous avons nous-mêmes suivi 2-3 coups qui étaient plutôt dangereux. C’est finalement parti avant les bosses. Le peloton en avait un peu marre et avait surtout envie que ça sorte avant d’entrer dans les difficultés. Le groupe de trois s’est formé et ça a fait rideau immédiatement dans le peloton ». En tête de course, Casper Pedersen (Team DSM), Jack Bauer (BikeExchange) et Hugo Houle (Astana) ont constamment été maintenus à portée de fusil par la formation du leader Stefan Bissegger (EF Education-Nippo). Au premier passage sur la ligne, à 80 kilomètres du but, leur avantage n’était que de deux minutes. Dans la grande boucle tracée autour de Bilzen, les premières escarmouches ont surgi au sein du peloton, sans toutefois provoquer une réelle décision. Tout était donc en ordre à l’entame des deux tours du petit circuit (20 kilomètres) comprenant les ascensions du Keiberg et du Letenberg.

« Il n’y avait pas de dangers particuliers avec le vent, indiquait Jussi. Il y a eu un petit coup de vis avant le golden kilometre mais l’échappée a résisté et a raflé toutes les bonifications, ce qui était plutôt une bonne chose pour nous. On connaissait également le circuit final pour être souvent passés dans le coin. Le but était d’être placés dans les deux derniers tours, et plus particulièrement à l’entame du dernier. Les gars ont fait l’effort ensemble pour être présents au moment clé. C’était primordial aujourd’hui, car c’est surtout ainsi que s’est fait la décision. Dans le dernier tour, la bosse à dix kilomètres a fait des dégâts. Benjamin et les autres ont fait le boulot pour placer Stefan et Jake dans les meilleures conditions, puis il y a eu des cassures de partout ». Quelques attaques ont de nouveau émergé dans les derniers kilomètres, mais cela n’a pas été suffisant pour créer un groupe d’échappés. La sélection s’est donc principalement faite par l’arrière et a notamment concerné le leader en personne, Stefan Bissegger. Stefan Küng était lui bien présent dans le peloton de tête tandis que Kasper Asgreen était pour sa part victime d’un problème mécanique. Parvenant à rallier la ligne dans le même temps que le vainqueur, en 17e position, le rouleur suisse de la Groupama-FDJ héritait donc du maillot bleu de leader ce vendredi soir.

« Je suis plutôt confiant », Stefan Küng

« Je ne m’y attendais pas, confiait-il. Je pensais que le général bougerait plutôt sur les étapes de samedi et dimanche, mais quand on a fait le briefing aujourd’hui, on savait qu’il fallait toujours rester devant sur ce circuit, avec ces bosses et les nombreux virages. C’est ce que j’ai essayé de faire, tout en évitant les ennuis au maximum. Je suis resté calme toute la journée, je me suis bien placé avec l’aide des gars dans le dernier tour. Ensuite, je me suis juste accroché. Bissegger n’était pas dans un bon jour, Asgreen a eu un problème mécanique, mais j’étais concentré sur mon sujet. L’objectif était de ne pas perdre de temps, de rester devant et c’est seulement en faisant cela que j’ai pris le maillot ». « C’était imprévu, confirmait Jussi Veikkanen. On pensait que ça serait moins décousu ». Sur le faux-plat d’arrivée, Caleb Ewan s’est lui offert la victoire du jour tandis que Jake Stewart, un peu loin au moment de l’emballage, n’a pu faire mieux que treizième ce vendredi. « Le grand objectif du jour était le général avec Stefan, et c’est donc mission accomplie, même si Jake n’a malheureusement pas pu faire son sprint comme il le souhaitait », complétait le directeur sportif finlandais.

Avant le week-end final, c’est donc Stefan Küng qui mène les débats avec deux secondes d’avance sur son dauphin et six sur le troisième. « Nous allons voir comment procéder désormais, commentait Jussi. On saura demain soir si c’était un avantage ou un inconvénient de prendre le maillot. En tout cas, on connait le circuit et les gars sont assurément motivés à l’idée de défendre le maillot ». Le principal concerné en premier lieu. « Ça ne sera pas facile de démarrer l’étape comme leader car tout le monde va vouloir m’attaquer, mais je donnerai mon maximum pour garder le maillot et je sais que toute l’équipe est derrière moi, disait Stefan. Je connais toutes les montées dans les environs de Houffalize. C’est déjà ma septième participation à cette course. J’ai fait cette étape à plusieurs reprises, donc je sais à quoi m’attendre et ça va être très dur ! J’étais devant il y a deux ans, donc je suis plutôt confiant et je me sens bien. Demain, ce sera vraiment difficile contre les purs puncheurs mais je serai davantage sur mon terrain dimanche ».

— Rodolphe Boulinguez to www.equipecycliste-groupama-fdj.fr