Entradas

Pas de résultat notable à Fourmies

Dans une 88ème édition du Grand Prix de Fourmies dominée par les gros bras du sprint, l’Équipe cycliste Groupama-FDJ n’a pas eu son mot à dire ce dimanche après environ 200 kilomètres de course. Jake Stewart (35e) n’a ainsi pu se mêler à l’emballage final remporté par Elia Viviani dans la commune nordiste.

Dans son passé récent, le Grand Prix de Fourmies n’a que très rarement échappé aux sprinteurs. Compte-tenu du plateau aligné pour cette édition 2021, l’issue ne faisait une nouvelle fois guère de doute, malgré quelques côtes à arpenter tout au long du tracé. C’est donc tout naturellement que le schéma typique s’est mis en place après trente kilomètres, lorsque Ayco Bastiaens (Alpecin-Fenix), Marlon Gaillard (Total Energies), Alexis Gougeard (AG2R-Citroën) et Samuel Leroux (Xelliss-Roubaix Lille Métropole) ont initié l’échappée du jour. « Ils ont rapidement pris six minutes d’avance alors que derrière, ça a mis un peu de temps avant de s’organiser, racontait Frédéric Guesdon, à la tête de l’équipe Groupama-FDJ en terres nordistes. Les équipes de sprinteurs ont essayé de bluffer entre elles pendant un moment. Finalement, Deceuninck-Quick Step, Bora-hansgrohe et UAE Team Emirates sont venues rouler et contrôler ». Après la mi-course, l’écart était encore de cinq minutes, mais il s’est ensuite progressivement réduit au fil des six tours de circuit autour de Fourmies. Le regroupement général, évidemment inexorable, s’est alors opéré à l’entame de la dernière boucle, soit à près de dix kilomètres du but.

« C’était pour les vrais sprinteurs », Frédéric Guesdon

« Il fallait être vigilant dans les deux derniers tours, qui sont généralement très rapides à Fourmies, expliquait Frédéric. On avait donc demandé aux gars d’être attentifs et de bien entourer Jake et Jacopo ». L’Italien et le Britannique ont bien tenté de se frayer un chemin dans le final mais le sprint s’est finalement déroulé sans eux. « On a été un peu isolés, reconnaissait Frédéric. Maintenant, chacun a fait de son mieux. Ils étaient plutôt bien positionnés à environ deux kilomètres, avant la redescente, mais c’est arrivé très vite de l’arrière et ils se sont fait déborder. C’est un sprint toujours houleux ici, et ce n’est pas évident pour Jake dans ces conditions. Il manque encore d’expérience de ce point de vue et un sprint plat comme celui d’aujourd’hui n’est pas pour l’avantager. Il n’y a pas non plus eu assez de course au préalable pour user les autres sprinteurs ». Le jeune Anglais a finalement passé la ligne en 35e position sans prendre part à l’emballage. « C’était un scénario classique, concluait Frédéric. Ce n’est pas la première fois que Fourmies se déroule comme ça, et ça ne sera pas la dernière. Face aux grosses écuries de sprinteurs, il n’y avait pas grand-chose à faire. C’était pour les vrais sprinteurs, donc quand tu n’en as pas, c’est un peu difficile d’exister. Cela aura au moins permis à certains de se remettre dans le rythme pour la fin de saison ».

— Rodolphe Boulinguez to www.equipecycliste-groupama-fdj.fr

Peron finishes 21st in a fast final sprint at the GP de Fourmies

Head Sports Director, Massimo Podenzana (ITA)

“With two really challenging races behind us, we came at the GP de Fourmies with hanger for a good result.”

“This Grand Prix is a race that suits sprinters, and our strategy was to have the team working for Andrea and have him battling with the leaders in the final sprint.”

“Andrea did a great job in the last kilometres keeping the pace and staying at the front. Too bad he lost a few positions in the final meters, but he still brought home a good result and the one we needed to keep the morale up for the upcoming two final races of this season.”

Andrea Peron (ITA)

“After crashing in Besancon last week, I felt pretty sore and couldn’t train to my max this week.”

“Today’s parcour suits me and I felt good. The guys did a great job helping me to keep a good position. I gave my best and overall I’m happy with the result.”

“Now we have only two races left and hopefully today’s result will be an extra motivation for a good finale of the 2021 season.”

— tnn to www.teamnovonordisk.com

Team Novo Nordisk enter seasons home straight at GP de Fourmies

The French adventure continues for the world’s first all diabetes professional cycling team at the upcoming GP de Fourmies/La Voix du Nord as the season begins to draw a close and the opportunities start.

Old and steeped in history, GP de Fourmies was first held back in 1928 and is traditionally a sprinters race with its flat 200 kilometer parcours in and around the commune of Fourmies in Northern France.

An injury hit and challenging 2021 has again forced the hand of change with American first year pro Logan Phippen coming in for the experienced Peter Kusztor who crashed out of last weekend’s Tour du Jura with Italian Andrea Peron recovering in time to make the squad.

“Every season has it’s challenges and obstacles,” said General Manager Vassili Davidenko. “And it is important to overcome them. 2021 has been particularly difficult and we are definitely testing the depth of our squad. GP de Fourmies will be our last French race of this season and we will be looking to David Lozano and also Andrea for a similar performance as last week’s Tour du Jura.”

“Top 25 was a fantastic result in such a challenging race and we know that we have the capability to be up there again. Lucas Dauge impressed with his fighting spirit in his first races with the team and we hope that this is the start of an upward curve that will continue into our next races.”

Italian rouleur Umberto Poli and Swiss counterpart Oliver Behringer both line-up in support of Lozano and Peron alongside the consistent presence of Manxman Sam Brand to complete the team.

“It took a lot of work from the team to finish well at the Tour du Jura,” said Lozano. “But it was worth it, for the positivity, the team spirit and to show that we can be up there at the pointy end in tough, hilly races.”

“GP de Fourmies will be a different proposition with the flatter route, but it would be great if we could produce another good result. We’ve got three races left now with Okolo Slovenska next week and the Cro-Race at the end of the month and we need to give our maximum effort and stay focused.”

Team Novo Nordisk at GP de Fourmies/La Voix du Nord 12th September:

Sam Brand (GBR, 30)

Oliver Behringer (SUI, 25)

Lucas Dauge (FR, 24)

David Lozano (ESP, 32)

Logan Phippen (USA, 30)

Andrea Peron (IT, 32)

Umberto Poli (IT, 25)

— Tim Lindley to www.teamnovonordisk.com