Entradas

Le Finistère pour retrouver mes sensations

Depuis sa lourde chute à l’Amstel Gold Race, Arjen Livyns n’est plus revenu dans le peloton, à son grand regret. Il s’est reconstruit physiquement et moralement, oubliant son ambition de réaliser le doublé des classiques flandriennes et ardennaises. De son accident, il ne se souvient de rien. Il avait dérapé sur un bidon et chuté, notamment sur la tête, ce qui a avait provoqué une commotion cérébrale. Notre coureur a, depuis lors, retrouvé tous ses moyens et il nourrit une grande envie de revenir dans la course. Progressivement. Avec le Tour de Belgique dans le point de mire de ses objectifs.

Arjen Livyns. « Je ne me souviens pas de ma chute. J’ai un trou de 10 minutes dans mon histoire. Je trouve dommage de ne pas avoir pu, à cause de cette chute, enchaîner les classiques flandriennes avec les ardennaises car je nourrissais ce projet depuis le début de la saison. Ce n’est que partie remise et j’ai encore envie de faire ce doublé en 2022. Il faudra donc me préparer pour conserver ma forme du début de saison jusqu’en avril. J’ai dû faire une impasse de deux semaines sur le vélo, car j’ai souffert de conséquences de ma chute au niveau d’un genou. Je suis aujourd’hui guéri de tout cela. J’ai repris mes entraînements progressivement avec une intensité accrue ces dix derniers jours. Mon objectif dans le Finistère est de retrouver le rythme de compétition, des sensations au sein du peloton. Et je veux me mettre au service de l’équipe, c’est ma façon de remercier mes co-équipiers pour tout le travail accompli pour moi au cours du printemps.  Je disputerai ensuite, entre autres, les Boucles de la Mayenne, Dwars door het Hageland. Mon but est de retrouver ma condition pour le Tour de Belgique. »

Olivier Kaisen (D.S.) « Nous alignons, dans le Finistère, une équipe autour de Sean De Bie, qui a montré un très bon niveau de forme récemment, notamment au Tour de Hongrie. Il peut signer un bon résultat en Bretagne. Nous sommes par ailleurs heureux de retrouver Arjen Livyns, de retour en course après sa lourde chute de l’Amstel Gold Race. Trois jeunes de notre groupe de développement sont également dans la sélection, Johan Meens, Louis Blouwe et Gil Gelders: une belle occasion pour eux d’apprendre! Le parcours de la course est diversifié et permet une course ouverte. L’arrivée est en légère côte, ce qui avait souri à notre équipe en 2016. »

Sélection pour le Tour du Finistère

— eric to www.wbca.be