Entradas

Les coureurs à l’assaut du Mont Ventoux

Les coureurs à l’assaut du Mont Ventoux

La 11e étape, marquée par la terrible double ascension du Mont Ventoux a vu Wout Van Aert s’imposer en solitaire. En ce qui nous concerne, Cristian Rodriguez est notre premier coureur à avoir rallié l’arrivée.

Le Géant de Provence voit double

Amateur de cyclisme ou non, nous connaissons tous le Mont Ventoux. Ce col mythique qui a très souvent animé des étapes historiques du Tour n’avait plus fait son apparition dans les roadbooks depuis 2016. Cette année, ASO a vu les choses en double. C’est la première fois que le Géant de Provence est escaladé deux fois dans la même étape. Vous l’aurez compris, cette 11e étape longue de 198,9 km avec 5000m de dénivelé positif promettait de l’action.

La chaleur étouffe le peloton

La pluie et le froid du week-end dernier font place au soleil et aux fortes chaleurs. Mais cette température excessive n’a pas avantagé les coureurs en difficulté dans les pentes du Mont Ventoux. Dans ces conditions, beaucoup d’entre eux se retrouvent très vite à la traîne.

Par ailleurs, une échappée se forme à la pédale. Alaphilippe dans un premier temps en solitaire voit revenir 15 autres coureurs pour l’épauler. Alors que les Ineos Grenadiers mènent le peloton, le groupe de tête se morcelle dans la première ascension au Mont Ventoux. Van Aert, Bernard, Elissonde, Mollema, Perez, Meurisse, Durbridge et le Champion du Monde se dirigent ensemble vers la seconde ascension.

Van Aert, la passe de 4

A 38km du but Kenny Elissonde puis Wout Van Aert dynamitent l’échappée. Le Belge dépose ensuite le Français à 11km du sommet puis s’envole tout droit vers la victoire d’étape en solitaire. Le Champion de Belgique a fait forte impression. En s’imposant dans les rues Malaucène, le coureur de la Jumbo-Visma ajoute une quatrième étape à son palmarès.

En ce qui concerne le Maillot Jaune, Pogacar reste solide leader malgré certaines attaques de ses concurrents avant le sommet du Ventoux.

L’étape de demain entre Saint-Paul-Trois-Châteaux et Nîmes devrait sans aucun doute se terminer sur un sprint massif. Nous espérons qu’Anthony Turgis pourra une nouvelle fois se mesurer au gratin du sprint mondial.

Partager

— Administrateur to teamtotalenergies.com

Les coureurs du Tour mis à mal

Les coureurs du Tour mis à mal

Quelle journée dantesque. La pluie et le froid ont mis à mal les organismes des coureurs lors de la 9e étape. Tous les membres du Team TotalEnergies ont franchi la ligne dans les temps.

A l’attaque

Après les forfaits de Primoz Roglic et Mathieu van der Poel, 175 coureurs se tiennent prêts à affronter une nouvelle journée de pluie. Comme depuis le Grand Départ de cette 108e édition, les attaques fusent dès les premiers kilomètres. Pierre Latour passe en tête la côte de Domancy puis un groupe de 43 coureurs se constituent à l’avant. Victor de la Parte, Fabien Doubey et Pierre Latour se greffent à cette escapade. La sélection se fait naturellement dans la montée au col des Saisies. Nos coureurs ne parviennent pas à accrocher le wagon de tête qui se décime peu à peu par la suite.

A l’avant Nairo Quintana réussi à faire le plein de points et empoche le maillot à pois. Ben O’Connor a de son côté montré qu’il était le plus fort dans les Alpes. Il réussi à lâcher ses adversaires et s’envole vers la victoire dans la montée de Tignes. Le grimpeur d’AG2R-Citroën a bien failli réussir un coup double avec le général. Mais Tadej Pogacar a parfaitement maîtrisé son sujet. Le Maillot Jaune conserve sa tunique avant la journée de repos.

Toute l’équipe termine dans les temps

Les conditions climatiques n’ont pas avantagé les coureurs qui traînaient en queue de peloton. Les organismes ont été mis à rude épreuve toute la journée ! Au total, 3 abandons et 7 hors délais sont à déplorer ce jour. Nos coureurs en difficulté n’ont jamais baissé les bras. Toute l’équipe termine dans les délais et peut maintenant se concerter sur la deuxième semaine à venir. La course reprendra mardi. Demain, la journée de repos devrait faire du bien à tout le peloton.

Partager

— Administrateur to teamtotalenergies.com

Nouvelle tunique : l’avis de nos coureurs

Nouvelle tunique : l’avis de nos coureurs

Les coureurs sont les premiers concernés par ce changement de tenue. A partir du Tour de France, ils deviendront de véritables ambassadeurs de notre partenaire principal TotalEnergies. Nous leur avons donc demandé ce qu’ils pensaient de cette nouvelle tunique.

Víctor de la Parte

“Le maillot est très coloré et cela le rend très vivant. C’est un maillot qui est différent des autres dans le peloton et cela me plaît”

 

Fabien Doubey 

“Je suis étonnamment surpris du résultat. C’était difficile d’imaginer des couleurs après le reveal du logo TotalEnergies. Ce maillot est très moderne. Il est dans l’air du temps. Personnellement je l’aime bien. Cela va nous permettre de se démarquer encore plus par rapport aux autres équipes et c’est top”

 

Pierre Latour

“J’aime bien ce nouveau maillot, ça change de tous les autres grâce aux dégradés de couleurs”

 

Julien Simon

“Je le trouve très joli ce nouveau maillot. J’aime beaucoup le blanc. Ça fait du bien de changer de couleurs. Au premier coup d’œil, on était tous déjà contents du résultat”

 

Alexis Vuillermoz

“On est fier de porter les couleurs du groupe TotalEnergies qui s’ouvre vraiment sur d’autres sources d’énergie. On parle de plus en plus de mix énergétique. Ce mix de couleurs représente parfaitement notre société de demain”

 

Niki Terpstra

“J’aime beaucoup ce nouveau maillot, il y a beaucoup de blanc ce qui le rend très classe. Il y a également de belles couleurs qui représentent parfaitement le nouveau logo et l’image de TotalEnergies”

 

Et vous, vous le trouvez comment ce nouveau maillot ?

Partager

— Administrateur to teamtotalenergies.com