Entradas

Tour de Belgique (1) – Boy van Poppel 8ème de l’étape d’ouverture

La 91ème édition du Baloise Belgium Tour (2.Pro) s’est ouverte ce mercredi par une étape de 175 kilomètres, partant de Beveren en direction des Ardennes flamandes. Après 130 kilomètres de plat à travers la Flandre orientale, les coureurs entraient dans les circuits locaux de Maarkedal, qui comportaient chacun  trois ascensions, dont celle au revêtement pavé du Berg Ten Houte (1.1 km à 5,8%), à accomplir à trois reprises. 

Dès l’entrée du premier tour, soit à moins de 50 kilomètres de l’arrivée, les premières offensives décisives ont abouti à la scission du peloton. Un groupe d’hommes forts a alors repris les huit fuyards qui s’étaient échappés plus tôt dans la journée et dans le groupe de poursuite, Jonas KochBoy van Poppel et Loïc Vliegen maintenaient l’espoir de pouvoir recoller. 

Malgré une ultime tentative de Vliegen de faire la jonction dans le dernier passage du Berg ten Houte, un trio s’est finalement disputé la victoire à Maarkedal. Arrivé 28 secondes derrière le vainqueur Ghys (Sport Vlaanderen), Boy van Poppel a sprinté pour la quatrième place et termine 8ème.  

Boy van Poppel :
“Les rues dans le circuit final étaient très étroites, avec de nombreux virages et les secteurs pavés. Mon objectif était de rester à l’avant, et protéger nos leaders du classement général. Je n’aurais jamais pensé pouvoir survivre aussi longtemps dans une étape comme celle-ci. Mais grâce aux entraînements spécifiques réalisés avec notre entraîneur Frederik Veuchelen, j’ai été en mesure de tenir et de me battre pour la quatrième place aujourd’hui. Je dois dire ne jamais avoir connu une telle forme auparavant, et je me sens serein avant la course. À présent, je compte mettre ma bonne condition au service de l’équipe, en espérant pouvoir décrocher la victoire cette semaine.”

Etape 1 :
1. Robbe Ghys
2. Remco Evenepoel
3. Gianni Marchand
8. Boy van Poppel +28
17. Loïc Vliegen
26. Jonas Koch
40. Aimé De Gendt +4:18
60. Corné van Kessel +6:18
70. Danny van Poppel
85. Taco van der Hoorn +7:18

Classement général provisoire :
1. Remco Evenepoel
2. Robbe Ghys +5
3. Gianni Marchand +8
8. Boy van Poppel +43
17. Loïc Vliegen
26. Jonas Koch
40. Aimé De Gendt +4:33
60. Corné van Kessel +6:33
70. Danny van Poppel
85. Taco van der Hoorn +7:33

— mseWGG to intermarche-wantygobert.eu

De très bons atouts pour le Tour de Belgique

Milan Menten aborde le Tour de Belgique (9-13/06) avec une grande motivation. D’abord, parce qu’il sait que Bingoal Pauwels Sauces WB a son maître-sprinter en la personne de Timothy Dupont pour les étapes de sprint. Ensuite parce qu’il se sent en très bonne condition pour jouer ses atouts dès la première étape et surtout dans la 4e, l’étape ardennaise d’Hamoir. 6e du récent Tour du Limbourg et 12e à Dwars door het Hageland, Milan nourrit une grande envie d’en découdre en Belgique ces prochains jours.

Milan Menten. « Je suis content de ma condition actuelle, après une petite période de maladie en mai. Mes sensations dans le Limbourg et dans le Hageland prouvent que je peux aborder le Baloise Belgium Tour sereinement. J’ai quitté le Hageland un peu déçu pour avoir raté de quelques mètres l’échappée décisive de 8 coureurs dans le dernier circuit local. Sans cela, j’étais capable d’un très bon top 10 à Diest. Au Tour de Belgique, je viserai déjà la première étape où une petite bosse à deux kilomètres de l’arrivée peut jouer un rôle, de même que l’arrivée elle-même qui est en faux plat montant. Je pense que j’aurai déjà une carte à jouer. La quatrième étape, la traditionnelle journée ardennaise, qui sera disputée samedi Hamoir doit aussi me convenir. J’espère que cette étape, de seulement 157 kilomètres, va permettre à un groupe d’une quarantaine d’hommes de s’isoler pour la finale. Les troisième et cinquième étapes seront pour notre sprinter Timothy Dupont. Le deuxième volet, en contre-la-montre individuel, me convient moins bien. Après le Tour de Belgique, je pourrais disputer Paris-Camembert en prélude au championnat national de Waregem. Cette course sera, comme d’habitude, très ouverte. On a vu l’année passée que la course ne se solde pas systématiquement par un sprint. Si c’était le cas, nous aurons Timothy Dupont. En ce qui me concerne, je devrai prendre l’échappée, qui pourrait aller au bout, comme l’an dernier. Après le « national », je partirai en stage à Livigno pour 18 jours pour arriver en forme pour le Tour de Wallonie. »

Sélection pour le Baloise Belgium Tour

— eric to www.wbca.be