La confiance, ça fait tout

Impliqué dans la grosse chute survenue dans le sprint de la première étape des 4 Jours de Dunkerque, Stanislaw Aniolkowski a, malgré ses brûlures, continué à y croire. Il lui a manqué quelques centimètres pour remporter son premier succès de la saison vendredi, dans la quatrième étape remportée par Lionel Taminiaux.

Stan Aniolkowski. « Je me sentais déjà très bien dans le sprint de la première étape mais, malheureusement, j’ai été enfermé à 150 mètres de la ligne d’arrivée; j’ai toutefois pu relancer… avant de chuter lourdement. Le lendemain n’a pas été une trop mauvaise journée, même si je ressentais encore les séquelles de la chute de la veille, après une assez mauvaise nuit à cause des brûlures. Mais j’ai continué à y croire et l’équipe m’a fait entière confiance, ça fait beaucoup! Vendredi, nous avons donné le maximum et je remercie mes co-équipiers pour leur travail,, notamment Ludovic Robeet qui a pris une nouvelle fois l’échappée. Je sens que nous progressons de jour en jour. Je suis passé tout près de la première place à Aire-sur-La-Lys. Vendredi, c’était l’anniversaire de notre manager, Christophe Brandt, et nous voulions lui faire un beau cadeau. »

Résultats des 4 Jours de Dunkerque

 

— eric to www.wbca.be