Kevin Geniets complète sa collection

Avant même de remettre son titre de champion de Luxembourg sur route ce dimanche, Kevin Geniets sait qu’il continuera à arborer ses couleurs nationales au cours de l’année à venir… dans l’exercice du contre-la-montre. Le jeune homme de 24 ans s’est en effet emparé du titre vendredi soir au terme d’une petite vingtaine de kilomètres autour d’Harlange. C’est donc l’esprit léger et l’armoire déjà garnie qu’il défendra sa couronne dans la course en ligne.

Depuis de longs mois, Kevin Geniets s’est pris au jeu du contre-la-montre, et s’est d’ailleurs montré très régulier en la matière. Si bien qu’à l’occasion des championnats du Luxembourg 2021, le jeune coureur de l’Équipe cycliste Groupama-FDJ en avait fait un objectif à part entière. Médaillé de bronze la saison passée pour sa première tentative parmi les « grands », il visait clairement plus haut ce vendredi sur le court circuit d’Harlange. « J’ai bien bossé le chrono avec mon entraîneur, réalisé plusieurs entraînements spécifiques, précisait Kevin. Cela fait un petit moment que j’avais cette course en tête. J’étais vraiment concentré sur ce contre-la-montre, je ne pensais pas à la route ». Son entraîneur, Julien Pinot, l’a d’ailleurs rejoint au lendemain du triplé de l’équipe sur les championnats de France de la spécialité. « Je suis vraiment content que Julien se soit déplacé avec un mécano pour moi, relatait Kevin. Ça m’a vraiment mis en confiance, c’était l’idéal ».

« Ça me met vraiment en confiance », Kevin Geniets

Dans cette journée consacrée à l’exercice chronométré sur les terres luxembourgeoises, l’ancien de la « Conti » s’est élancé tardivement, après 20 heures. « Le chrono s’effectuait sur deux tours d’une dizaine de kilomètres (9,8) chacun, présentait d’ailleurs Julien Pinot. Il y avait une moitié descendante, puis une moitié montante en paliers assez difficile. Il ne fallait pas faire d’erreur de gestion et Kevin s’en est très bien sorti. On avait peu d’indications, mais il avait une belle marge. Il est parti fort, et même s’il a eu un léger fléchissement au début du deuxième tour, il a réalisé une belle performance ». Vingt-quatre minutes et cinquante-quatre secondes après son départ, le coureur du Grand Duché a donc coupé la ligne avec le meilleur temps et une moyenne de plus de 47km/h. Ses deux concurrents les plus sérieux ont respectivement terminé à quarante-quatre et cinquante-huit secondes. « Il a fait de gros écarts sur Ries et Kirsch qui ne sont pas n’importe qui, ne l’oublions pas », soulevait Julien. Très nettement, Kevin Geniets s’est donc offert son premier titre de champion du Luxembourg du contre-la-montre chez les pros, après l’avoir déjà conquis en tant que junior et espoir.  « Le chrono s’est vraiment bien passé, je suis très satisfait », confiait-il.

Aussi, il sait d’ores et déjà qu’il n’abandonnera pas complètement ses couleurs nationales au cours de l’année à venir, bien qu’il soit également décidé à conserver son titre sur route dimanche. « C’était une bonne chose qu’il y ait ce chrono avant, ajoutait-il. Je vais arriver décontracté et préparé pour la course en ligne. Ça me met vraiment en confiance. On avait vu que la forme était bonne au Dauphiné, je l’ai confirmé ici et c’est important pour le mental ». « La condition est bonne, confirmait Julien. Il a rempli ce premier objectif mais se projette déjà sur dimanche pour viser le doublé sur un parcours qui peut lui convenir ».

— Alexandre to www.equipecycliste-groupama-fdj.fr