Jake Stewart meilleur jeune et sur le podium final

Les 4 Jours de Dunkerque sont arrivés à leur terme ce dimanche, à Dunkerque justement, mais au bout de six joursde course, de manière moins évidente. C’est un sprint massif qui a bouclé cette semaine de compétition dans le Nord, et Jake Stewart s’est montré un peu court dans l’emballage final au lendemain de sa belle étape vers Cassel. Le Britannique, dixième du jour, n’a donc pu récolter de bonifications, se contentant de fait d’une très bonne troisième place au classement général, agrémentée du maillot blanc de meilleur jeune. 

Pour l’Équipe cycliste Groupama-FDJ, la course se jouait en partie dès les quarante premiers kilomètres ce dimanche, dans la sixième et dernière étape des 4 Jours de Dunkerque. Les hommes de Frédéric Guesdon lorgnaient en effet les sprints bonifications situés après vingt-six et quarante-un kilomètres.« J’étais juste à cinq secondes du leader au départ ce matin,rappelait Jake Stewart. On savait que jétais plus rapide que mes deux principaux concurrentson voulait donc tenter le coup »« On avait prévu de faire les bonifs, c’était l’idée au départ, affirmait son directeur sportif, mais on s’est fait un peu piéger. Un groupe de quatre est parti, on a relancé derrière mais certains ont fait la cassureFabian s’est retrouvé avec six coureurs en têteSon groupe s’est bien entendu même si lui ne roulait pas, et ceux qui ont voulu boucher le trou dans le peloton n’ont pas réussi On craignait aussi un peu la deuxième partie de course, qui se disputait sur des portions découvertes, donc on ne voulait pas tout donner dans la première partie pour se faire contrerensuiteOn a alors laissé faire en espérant que la course se relance pour pouvoir disputer la dernière bonification, qui était à l’entrée du circuit de Dunkerque. Malheureusement, ça ne s’est pas passé comme ça ». Par conséquent, sans le vouloir, Fabian Lienhard a accompagné ce qui s’est avérée être l’échappée du jour. L’avance de celle-ci a atteint un maximum de trois minutes, mais à l’entrée sur le circuit final, à soixante-dix kilomètres de l’arrivée, le peloton n’était déjà plus qu’à une minute. 

« Ça me donne confiance pour la suite », Jake Stewart

Les formations intéressées par le sprint final se sont ainsi organisées au fil des tours pour revoir l’échappée. Fabian Lienhard a capitulé à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée alors que les deux derniers rescapés du jour ont rendu les armes à neuf kilomètres du but, au son de cloche indiquant le dernier tour. La Groupama-FDJ s’est alors remise en ordre de marche autour de Jake Stewart, et le train est parfaitement remonté à cinq bornes du terme. « Bram a bien compris que la priorité était que Jake essaie de faire premier ou deuxième, prenne des bonifications, et remporte le général, relatait Frédéric. Malheureusement, ils se sont un petit peu perdus dans le dernier kilomètre et Jake ressentait un peu la fatigue d’hier. Il n’avait pas les jambes pour faire podiumaujourd’hui, mais ils ont quand même fait le maximum, il n’y a donc pas spécialement de regrets ». Malgré un solide travail de Bram Welten dans les derniers hectomètres, le Britannique n’a pu faire mieux que dixième d’un sprint remporté par Gerben Thijssen. « La journée ne s’est pas forcément déroulée comme on l’espérait, mais je me ressentais un peu de ma chute d’hier, commentait Jake. J’étais en bonne position dans le sprint final, j’ai été bien emmené, mais je n’avais pas les jambes pour conclure ». Ce dimanche soir, la troisième place du général suffisait donc amplement à son bonheur. « Je suis content de m’être prouvé que j’avais de nouveau le niveau, soufflait Jake. Après tout ce qui m’est arrivéc’est une bonne chose de revenir au niveau qui est le mienFaire podium sur ma deuxième course de l’année, c’est pas malC’était une très bonne semaine pour moi, j’ai beaucoup travaillé pour revenir, et c’est rassurant de voir que ça paie. Cela me donne confiance pour la suite, et je vais avoir beaucoup d’opportunités dans le mois à venir. Je suis très impatient »« On aurait aimé ramener une victoire d’étape, mais c’est tout de même un bilan plutôt positif avec ce podium au général et le maillot blanc de Jake, ponctuait Frédéric. Samuel s’est aussi montré, on avait un effectif jeune mais qui a répondu présent. C’était une bonne semaine au global ».

— Rodolphe Boulinguez to www.equipecycliste-groupama-fdj.fr