Doubs et Jura vont m’ouvrir aux Wallonnes

Luc Wirtgen s’engage en Franche-Comté (Fr) pour y disputer la Classic Grand Besançon Doubs (1.1) et le Tour du Jura (1.1). Les deux courses aux profils ardus seront, pour notre jeune coureur luxembourgeois, la préparation finale en vue des deux classiques ardennaises, la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège. Luc a passé un beau cap en 2022: il s’est notamment classé 3e de l’étape reine du Tour d’Antalya en début de saison et 6e de la Per Sempre Alfredo. Une grippe persistance l’a toutefois perturbé ces dernières semaines.

Luc Wirtgen. « J’ai souffert d’une grosse grippe ces derniers jours. Cela m’a pris deux semaines pour retrouver la santé et l’entraînement, depuis de dimanche. Les deux courses française à Besançon et dans le Jura, où j’avais terminé 9e en 2021, tombent bien pour moi car elles vont me permettre de voir où j’en suis en vue des deux classiques wallonnes de la semaine prochaine. La forme est restée, je dois juste retrouver le rythme de compétition que j’avais au début de la saison. Je suis confiant. Je pense que le travail effectué avec notre entraîneur Christophe Prémont m’a permis de faire en nouveau pas en avant dans la spécialité de grimpeur-puncheur. J’ai été récompensé pour tout le travail à Antalya et cela m’a beaucoup encouragé pour la suite. La période actuelle est très importante et les deux courses françaises qui viennent sont idéales pour préparer la Flèche wallonne et Liège-Bastogne-Liège. Les deux parcours français me conviennent bien et nous avons une très bonne équipe pour bien performer. Le terrain est idéal pour la suite. »

Flèche? Doyenne? « Je dirais les deux, mais j’ai quand même un petit penchant pour Liège-Bastogne-Liège, même si c’est la course la plus dure que j’ai disputée. On arrive à bout de forces. Mais c’est ça qui rend cette course extraordinaire. »

Sélection pour le Doubs et le Jura

— eric to www.wbca.be